Sylvain Rodrigue

C’est à 6 ans que la musique le capture pour l’ensorceler toute sa vie durant. Si bien que cela fait plus de 35 ans qu’elle le mène de découvertes en rencontres, aussi bien humaines que musicales.Autrefois batteur de jazz, il s’est spécialisé en percussions du monde pour enfin aboutir dans la grande famille « harmonicale ». C’est avec passion qu’il se consacre aux harmonicas diatonique, basse et à accords.Professeur d’harmonicas et de percussions au Cégep de Drummondville depuis 1998, Sylvain Rodrigue fonde, la même année, le groupe Kabouche. En 2001, il est invité comme soliste par l’Orchestre symphonique de Drummondville (OSD) ainsi que par les Chambristes de l’OSD.Il fonde, à l’automne 2003, le Mouvement Harmonica, école qui se voue à faire découvrir les multiples facettes que révèle cet instrument. Chaque année, les étudiantEs peuvent se produire à l’occasion du concert annuel et d’animations organisés dans le but de leur offrir des expériences de scène variées. Le Mouvement Harmonica est un véritable laboratoire humain où l’on assiste à l’éclosion de nombreux talents cachés.

Depuis 2005, gigues et reels gardent Sylvain Rodrigue bien enraciné. Avec Kabouche, il se consacre à l’une de ses plus grandes passions : les musiques traditionnelles irlandaise et québécoise, auxquelles il incorpore les différentes influences acquises au cours des 20 dernières années (blues, klezmer, jazz, musette) ainsi que les divers instruments qu’il exploite de façon originale (os, cajon péruvien, guimbardes orientales).En 2009, Miriane Rouillard, flûtiste, se joint à lui pour développer le répertoire de la formation. En 2011, Kabouche prend son envol avec l’arrivée de Louis-Simon Lemieux au bouzouki, à la guitare, au bodhran, au violon et à l’harmonica chromatique.

La musique de Kabouche est une explosion musicale qui ne laisse personne indifférent. Si ce n’est au coin des lèvres, c’est sous la s’melle qu’elle vous ensorcellera!